· 

CHARRIER Jean. Résistant. F.F.I. Armée secrète Les Arcs.

Jeannot CHARRIER et le jeune frère d' André CHARRIER, Il est chef de trentaine. Il est né aux Arcs le 06 novembre 1921. Il entre dans la résistance dés l'occupation Allemande dans la zone sud en novembre 1942 alors qu'il à juste 21 ans. Il fait parti du groupe de l'Armée Secrète du mouvement "Combat" avec le titre fictif d'Adjudant sous le matricule 306.

A partir de cette date, au titre de chef de trentaine, il va effectuer de nombreuses missions parfois périlleuses, des missions de liaison, mais également pris part aux opérations de réception d'armes des parachutages sur les terrains du secteur. 

Il prend part avec ses hommes a des actions de sabotage tout en continuant activement à la propagande anti-nazi et au recrutement des hommes de l'Armée secrète. 



Maintes fois requis pour le Service du Travail Obligatoire pour l'armée Allemande, Jeannot CHARRIER s'est toujours obstinément refusé à ces réquisitions et à dû vivre plus de 6 mois caché puis il va finalement prendre le maquis après la réunion chez Aimé SAUVAN à la tête de son groupement le 6 juin 1944 et ce jusqu'au jour du débarquement de Provence, le 15 août dans la nuit. 

Alors que les premiers parachutistes du 517em régiment aéroporté Américain touchent le sol au Nord des Arcs, lui et ses hommes entrent en action. 

Le document d'attestation du commandant BLANC écrit de sa main précise : 

 " CHARRIER s'est dépensé sans compter, sa trentaine à sous son impulsion et son exemple largement contribué à infliger à l'ennemi des pertes sévères et un échec sanglant. 

Dans la clandestinité, au Maquis ou au cours des combats, CHARRIER à donné à tous le plus bel exemple d’énergie et de courage il mérite d’être cité en exemple à tous ses camarades."


Jean CHARRIER sera cité à l'ordre du régiment par décision du Général commandant la 9em région militaire et décoré de la croix de guerre avec étoile de Bronze. (ordre N°44. OLLERIS, 14 décembre 1946)

Il sera également décoré de la croix du combattant  volontaire de la résistance.

Il épousera la sœur de Paul GAETAN, son ami d'enfance et frère d'armes des années de guerre.

Viticulteur, passionné de chasse , nous sommes heureux d'avoir pu rencontrer plusieurs fois Jeannot dans les années 1990, et  garderons le souvenir de sa gentillesse et sa modestie. Cet page lui est dédiée pour lui rendre hommage. 

sources transmises par Jean CHARRIER lors de nos rencontres archives Soldi pour opération-dragoon.com

Écrire commentaire

Commentaires: 0