· 

SAUVAN Aimé, FFI, Les Arcs, Var

Aimé SAUVAN, classe 1931, né aux Arcs, le 04 septembre 1911.

Appelé au service national et incorporé le 20 octobre 1932 au titre de 2em classe conducteur au 19em Régiment d’Artillerie Divisionnaire. Réserviste, il est rappelé sous les drapeaux et affecté au 113em régiment d’artillerie hippomobile ou il sera en poste sur la frontière italienne jusqu'à la capitulation.

     De par la non occupation de la Zone sud, il rejoint les Arcs a la capitulation le 25 juin 1940 et reprend son activité de viticulteur. Il entre dans la résistance le 1er janvier 1944 et son domicile, une ferme isolée du Nord des Arcs,  sera choisie par le commandant BLANC comme lieu de ralliement de toutes les sixaines de son secteur lors du déclenchement du plan Vert et du plan Rouge le 6 juin 1944. Près d’une centaine d’hommes. Après l’attente plusieurs jours de parachutage d’armes qui n’eurent pas lieu, mais aussi des patrouilles allemandes qui ratissaient le secteur, les hommes de Blanc se dispersent à nouveau, après avoir pris soin de camoufler leurs armes, ils regagneront leur domicile successifs et entrerons en action les le 14 août et les jours qui suivirent. Ce sera également prés de sa ferme qu’aura lieu le largage des parachutistes du colonel BOYLE, du 517em et de son ravitaillement. 

      Le 15 Août au soir, un des survivants de la tuerie des 13 Lorguais, complètement désorienté arrive à sa ferme, après avoir pris soin de lui il lui servira de guide pour rejoindre Lorgues.

     Après des ratissages de la région dans les bois pour déloger les ennemis qui battent en retraite, il reprendra son activité à la fin du mois d’août. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0