Histoire

Histoire · 01 juillet 2020
The 509th parachute infantry battalion is one of the very first US. Airborne unit in paratroopers history : Originally constituted 14 March 1941 as the 504th Parachute Infantry Battalion (PIB) and activated on 5 October 1941. On 24 of February 1942 the unit moved to Fort Bragg, North Carolina. Then , trained with the British 1st Parachute Brigade in England, earned the honorary title "Red Devils", and were authorized to wear the maroon beret. The maroon beret remains an iconic symbol of...

Histoire · 28 juin 2020
The 887th Engineer Company was one of the great but virtually unknow outfit of World war tow. Constituted on the 25 of august 1942, in the Army of the United States from men of Company B, 871st Airborne Engineer Battalion. It was officially activated 1 September 1942 at Westover Field, Massachusetts . The company left Westover by train at 9am on the 7th of october 1942, to Langley field Virginia. On the 15th of October the Company left United States at Chesapeare bay by ship on USS Florence...

Histoire · 22 février 2020
The 5th Parachute Battalion nicknamed 5th "Scottish" was formed from the 7th Battalion The Cameron Highlanders in May 1942. The Cameron Highlanders origin is the reason of the use of the Tam O'Shanter beret, and the official tartan know under the name of Hunting Stewart tartan.

Histoire · 20 février 2020
The 4th Parachute Battalion was formed in January 1942 under Lt Col Hope-Thompson and was recruited from volunteers army-wide. First deployed to North Africa for the operation TORCH in 1943 under command of the 1st Airborne Division , the Battalion was then deployed for the invasion of Italy in September 1943, during seaborne invasion of Taranto harbour. It then formed part of the 2nd Independent Parachute Brigade, which remained in Italy after the 1st Airborne Division returned to the UK in...
Histoire · 10 décembre 2019
Les premiers travaux sur la future presse du Var sont assurés par une sous-commission du Comité de coordination de la Résistance (futur Comité De Libération), présidée par Henri Michel (Simon) et exclusivement composée de résistants des MUR ( George CISSON bien sûr, François CUZIN avant qu'il ne soit muté à Digne pour la rentrée 1943, Jean MATHIEU, journaliste au Petit Var et le syndicaliste socialiste Jean FORESTIERI). Elle entend préparer le journal de cette Libération qui...
Histoire · 10 décembre 2019
Les Mouvements unis de Résistance (MUR) sont une organisation française de résistance à l'occupation allemande et au régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale ; ils sont créés le 26 janvier 1943 par la fusion des trois grands mouvements non communistes de zone sud: « Combat » (Henri Frenay), « Franc-Tireur » (Jean-Pierre Lévy) et « Libération-Sud » (Emmanuel d'Astier de La Vigerie), qui avaient déjà créé un « Comité de coordination de zone sud », présidé par...
Histoire · 10 décembre 2019
L'Organisation de Résistance de l'Armée, l'O.R.A., est créée le 31 janvier 1943 (à la suite de l'invasion allemande en zone « libre » en novembre 1942), en tant qu'organisation se disant apolitique et regroupant d'anciens militaires français déterminés à résister de façon active contre l'occupant de la France mais rejetant initialement le général De Gaulle. L’ORA se développe rapidement en zone Sud, grâce aux cadres et à l’armement camouflé par l’Armée d’armistice...
Histoire · 10 décembre 2019
Commandé par George Cisson sur le secteur de Draguignan. le NAP, créé par Combat dans l'été 1942, joue pourtant un rôle essentiel. C'est un service d'information, d'aide matérielle, de préparation de l'épuration et de la prise de pouvoir. Il est l'instrument par excellence du contre-pouvoir et le domaine de prédilection de cette résistance de fonctionnaires et de cadres. Lorsque, fin 1942, les NAP des trois mouvements fusionnent, seul Combat possède un embryon de ce service dans le...
Histoire · 10 décembre 2019
Créé dés l’été 1940 par quelques militaires groupés autour du capitaine Henry FRENAY, ce mouvement est le plus important de ceux qui formeront les M.U.R., et le plus structuré. Il s’appela à ses débuts et pendant quelques temps « PETITES AILES », transformé en septembre 1941 en « Vérité» il prendra le nom de COMBAT en en janvier 1942. Les responsables dans le département du VAR sont : Secteur Toulon : P. VALLET contacté par le Colonel BLUM par l’intermédiaire de...
Histoire · 10 décembre 2019
L’Armée secrète (A.S) est créé en septembre 1942. Secteur R2.(sud Est) Cette structure de combat est issue du regroupement des formations paramilitaires des trois plus importants mouvements de résistance « gaulliste » de la zone sud : Combat, Libération-Sud et Franc-Tireur. Au milieu de l'année 1942, ces trois grands mouvements souhaitent coordonner les unités militaires dont ils disposent, afin de les rendre plus efficaces. Henri Frenay, le chef de Combat, revendique le...

Afficher plus