· 

AMIEL Alphonse, Démineur, Marine Nationale, Aups

Alphonse AMIEL est né le 22 novembre 1907 à Port de Bouc  dans les Bouches du Rhône. 

Engagé dans la marine Nationale au port de Marseille, il sera chargé, avec le grade d'Adjudant, du commandement d'une équipe de déminage et sera envoyé dans l'hivers 1944/1945 sur la zone de parachutage et d'atterrissage du secteur Les Arcs, Trans en Provence et La Motte dans le Var. 

En ce 22 février 1945, il travaille sur le lieu de l'ancien dépôt d'essence Allemand situé entre le château de Valbourges à la Motte et le château de Sainte Roseline aux Arcs où toutes munitions et mines retrouvées sur la zone étaient apportées pour êtres détruites . 

Alphonse AMIEL vas mourir ce jour là dans de terribles souffrances lors de la manipulation d'une mine.

Le jeune Adrien, qui habitait non loin de là, et était alors âgé de 12 ans. Il nous raconte lors d'une de nos rencontres ce 22 février :

"J'étais jeune, et cette guerre m'avais rendu très sensible aux explosions et aux détonations des tirs des armes et des canons moi qui avait passé une enfance paisible au milieu des vignes et des oliviers. 

Ce jour là, je travaillais aux champs de l'autre coté de la rivière (La Nartuby) avec mon père. Soudain j'ai entendu une énorme explosion alors que j'étais à presque un kilomètre du dépôt d'essence. J'étais pris de panique mais ce qui m'as le plus traumatisé ce jour là , c'est les cris et les hurlements de ce pauvre homme. Je n'ai jamais su si ses camarades ne pouvaient rien faire pour lui, mais ces cris m'ont semblés durer une éternité. je les entends encore aujourd'hui dans ma mémoire. "

(récit recueillis opération-dragoon.com. aout 2021)

     Une stèle fut érigée sur le lieu même du drame. 



Plaque de l'église de Aups, une autre plaque figure sur le monument aux morts de la ville.
Plaque de l'église de Aups, une autre plaque figure sur le monument aux morts de la ville.